Conseil aux recruteurs (Conserver vos perles rares en période de crise)

img
Trimeploi 09 Mars 2019

Conseil aux recruteurs (Conserver vos perles rares en période de crise)

La première étape est d’identifier les meilleurs employés !
Oui ! Les collaborateurs de talent sont le principal atout de l’entreprise, surtout en cette période de crise. La concurrence entre les différentes équipes se joue au niveau des compétences de ses membres en ajoutant à celle-ci celles de vos concurrents qui sont à l’affût des signes de démotivation de vos perles rares, dans l’espoir de les attirer chez eux. Mais pour les garder, encore faut-il les avoir repéré. C’est le rôle du manager.
Les caractéristiques de vos membres à prendre en considération  
Pour repérer les hauts potentiels au sein de votre équipe, il convient, avant tout, de savoir ce qui les caractérise. Il s’agit de collaborateurs dotés d’un savoir-faire, d’un savoir-être ou d’une expertise difficile à trouver sur le marché.
Il doit donc maîtriser à la perfection les compétences techniques pour lesquelles il a été recruté et savoir les mobiliser le moment venu. 
Détecter les hauts potentiels 
Pour détecter le talent, la solution simple est de mettre les collaborateurs en situation.  Ainsi, pendant la crise certains talents se révèlent, par leur capacité d’adaptation et de réactivité.
Faire preuve de transparence et d’écoute
Une fois identifiés les collaborateurs talentueux, vous devez mettre en place une communication interne très franche. Au travers de ce management de proximité, le haut potentiel se trouvera de plus en plus impliqué et se sentira davantage responsable de la survie de l’entreprise.
Tout dire, même ce qui fâche 
A souligner que la transparence de l’information est toujours importante, mais elle l’est encore davantage en période de crise.
Être attentif aux interrogations et inquiétudes des hauts potentiels 
En effet, durant cette période il est fondamental de continuer à comprendre leurs points de vue, de rester en contact avec eux, preuve de l’importance que vous leur accordez. C’est cette proximité qui permet de désamorcer tout découragement et de rappeler les objectifs communs.
Offrir des opportunités de carrière à ses talents
Si vous ne voulez pas que vos cadres succombent aux sirènes de la concurrence, vous devez être à même de leur offrir des opportunités de carrière.
Former ses collaborateurs 
Échangez avec eux sur leur vision de l’entreprise, leur ressenti et la façon dont ils se projettent dans l’avenir. Les managers qui n’y sont pas attentif verront leurs collaborateurs les plus précieux partir. En effet, les talents accordent une importance toute particulière à l’offre de formation, qui doit désormais s’appliquer tout au long de la carrière. Ils veulent continuer à apprendre et à se développer. Vous devez donc identifier les forces et les points à développer de vos collaborateurs pour établir des projets de carrière susceptibles de les passionner. Les besoins ne sont pas forcément les mêmes pour tous, par conséquent faire du sur-mesure est indispensable.
Maintenir leur motivation 
Veillez à ce qu’ils ne s’ennuient pas. En effet, avec la crise, des contrats peuvent être bloqués faute de financement. En cas démotivation, c’est au manager de sensibiliser sa hiérarchie au problème, afin d’obtenir des dossiers intéressants pour ses hauts potentiels. Motivez vos collaborateurs talentueux en leur proposant de nouvelles compétences ou de nouveaux projets qui vont franchir les limites de leur secteur.
Les laisser prendre des initiatives 
En temps de crise les managers ressentent généralement le besoin de contrôler davantage. Vous devez faire preuve d’une grande prudence, surtout avec les hauts potentiels. Leur besoin d’autonomie et d’indépendance doit être respecté, il s’agit d’une véritable source de motivation pour eux. Donnez-leur des conseils tout en leur laissant le champ pour qu’ils puissent prendre des initiatives.
La reconnaissance encore et toujours 
Beaucoup de managers ont des difficultés à admettre que les bonnes prestations de leurs collaborateurs doivent être mesuré et récompensé de façon objective pour que les hauts-potentiels principaux soient reconnus. Vous devez donc faire preuve de vigilance. En revanche, en minimisant le travail fourni par vos collaborateurs, vous risquez de faire fuir votre collaborateur.